Quatre méthodes pour se sentir bien au bureau

Au boulot, l’épuisement et le stress ne sont plus à l’ordre du jour ! Saviez-vous que mélanger le travail et le jeu favorise l’esprit d’équipe, réduit l’absentéisme et diminue l’anxiété.

Stressés, speedés nous le sommes tous et toutes. Difficile d’y échapper dans un monde où la vie moderne ne cesse de nous mettre sous tension. Horaires de folie, compétitivité excessive, obligation quotidienne de résultats… Ce ne sont pas les occasions qui manquent de se « tuer à la tâche » !

Sur l’ensemble de l’hexagone, la vie professionnelle remporte la palme des sources d’angoisse (Étude association Arise 2012 : 57 % des employés et cadres français accusent le travail d’être leur principale source de stress). Peuvent alors apparaître toutes sortes de troubles : la déprime, l’épuisement…. Dire non au stress c’est possible ! S’il n’y a pas de remèdes miracles à la vie que nous menons, il existe quelques recettes simples pour travailler dans la joie. Les plus grandes entreprises nationales ont constaté que mélanger le travail et le jeu pouvait favoriser le travail d’équipe, réduire l’absentéisme et diminuer le stress.

Le point sur quatre méthodes ludiques qui ont fait leurs preuves :

  • Équilibrez vie professionnelle et vie privée

Ceux qui réussissent le mieux sont ceux qui ont su gérer ces deux aspects. Demandez aux collègues d’apporter des photos de l’époque ou ils étaient bébés ou étudiants… Récoltez-les et épinglez-les dans le couloir pour jouer à qui est qui ! L’objectif est simple : toutes les formes de détente innovantes sont encouragées… à condition de favoriser la productivité. Cela saute aux yeux que les gens travaillent mieux quand ils se font plaisir.

  • Créez un défouloir

Nous avons tous besoin d’un exutoire aux frustrations que nous avons accumulées au cours de la journée. Vous pouvez donc décider d’un lieu ou chacun peut laisser éclater sa colère en paix. C’est vraiment une expérience jubilatoire, et les retombées positives de ce rituel sont nombreuses : regain d’énergie, esprit calme, moins d’ulcères et surtout moins de conflits entre collègues ou avec la hiérarchie. La colère est une excellente émotion, à condition d’en contrôler l’expression. Il peut aussi y avoir une sorte de défouloir comme un punching-ball, la création d’une salle de sport.

  • Lancez un événement « bonne humeur »

De plus en plus le « friday wear », la tenue décontractée d’avant week-end gagne du terrain, et se révèle plus pratique pour travailler que le tailleur ou un costume-cravate strict. Vous pouvez développer cette idée et lancer une journée rose, verte pomme ou bleu… couleur obligatoire ! Une manière comme une autre de rendre pour un temps son tablier de battant, de mettre du piquant dans les rapports humains et du baume au moral.

  • Louez les services d’un professionnel

Peut-être travaillez-vous dans l’endroit le plus sinistre de l’univers connu, avec des collègues doués pour la torture mentale. Ces circonstances ne doivent pas vous empêcher de vous détendre. La lutte contre le stress passe par une révolution culturelle : certaines entreprises ont déjà mis en place des cellules « well being (bien-être) » où se retrouvent cours de yoga, sophrologie, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *