Votre motivation, clé de la performance en entretien

Vous êtes convoqué en entretien d’embauche ; ça y est le moment tant attendu est arrivé ! Mais au moment de vous présenter, par quoi commencer ?

Je vous livre ma méthode : misez sur votre motivation !

Au début de l’entretien, toutes les informations que vous livrer indiquent votre motivation et sont primordiales au recruteur car elles le réassurent sur la raison de votre présence. ces informations sont variées. Elles passent par la gestuelle, la posture, le regard, le ton de la voix, les notes que vous prenez, les questions que vous posez, les réponses que vous apportez, les silences…

Rappelez-vous que vous parlez de vous avant même de prendre la parole : votre façon de vous asseoir en attendant votre rdv, de serrer la main au moment de l’accueil, … Pendant la présentation du recruteur, des grandes lignes du poste et de son contexte, envoyez des signes d’intérêt et d’écoute (la prise de notes, le regard attentif, une attitude globale ouverte…). Par ailleurs, si vous êtes reçu par un recruteur en entreprise, sachez que son niveau d’exigence est encore plus élevé que celui d’un recruteur en cabinet, qu’il tire vite des conclusions de certaines maladresses et approximations des candidats.

Réaffirmer votre intérêt pour le poste dès le départ

Ensuite, réaffirmez votre intérêt pour le poste dès le début de l’entretien. À partir de là, le recruteur doit être conforté dans sa prise décision de vous avoir convoqué. Dans le cas d’un premier face-à-face dans un cabinet de recrutement, le candidat ne sait pas toujours quelle entreprise recrute mais il sait pour quel poste il est reçu, ses contours ont été exposés lors de l’entretien téléphonique de présélection ; alors n’hésitez pas à réaffirmer votre intérêt pour le poste.

Montrez-vous ouvert

Les accroches tournées vers l’extérieur (le poste, l’entreprise, l’équipe de management, les collègues, …) montrent votre ouverture. Elles vous aident à vous lancer et expriment votre motivation. Vous pouvez aussi reformuler : « Si j’ai bien compris… », par exemple, et énoncez ce que vous avez compris du contexte de l’entreprise et du poste. Puis vous enchaînez sur ce qui vous permet de vous présenter comme le candidat idéal. Ensuite, vous argumentez en citant une ou plusieurs réalisations, un résultat qui permettent de faire le lien entre votre expérience et le besoin de l’entreprise. Vos arguments sont faits d’éléments factuels, chiffrés comme les contextes dans lesquels vous avez travaillé….

Éveillez l’intérêt

Dans les premiers moments de votre présentation, éveillez l’intérêt du recruteur. Cela demande de savoir parler des éléments qui ont retenu votre attention, dans l’annonce, si c’est une annonce qui a déclenché votre candidature, ou dans la présentation téléphonique qui vous a été faite, en cas d’approche directe. Et de faire passer votre message jusque dans le non verbal : votre sourire confirme votre motivation.

Maintenant, à vous de jouer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *