L’impact des réseaux sociaux dans la recherche d’emploi

10% des jeunes se sont vu refuser certains postes à cause de leurs commentaires ou profil sur les réseaux sociaux (1).

L’omniprésence de Facebook

Cette étude nous explique que la plus grande tranche d’âge atteinte par ce problème serait celle des 18-25 ans. On le sait, ce n’est pas nouveau, un recruteur regarde un C.V. en quelque secondes seulement. Ensuite, lorsqu’un CV retient son attention, il cherche à se faire une idée du candidat. Pour cela, c’est très simple, il tape les coordonnes du candidat sur Google. L’outil Facebook est accessible de partout (téléphone, tablettes, ordinateur…) et apparaît dans les premiers résultats. Quoi de mieux que cet outil pour en savoir plus sur le candidat. Tout est visible au public : photos plus ou personnelles, statuts, ami(e)s… avec un tel accès il peut réunir beaucoup d’informations. Et parfois il vaut mieux en cacher certaines !

En effet, certaines informations mises à disposition de tout le monde par les candidats, peuvent nuire à leur recherche d’emploi. Et pour cause, les soirées arrosées mises en lumière, cravate sur la tête, bouteille à la main tagguée par un ami, le parfait employé !

Tout le monde se dit c’est logique, ça ne m’arrivera pas… Mais les chiffres sont là, et sont lourds de sens. D’où ce mauvais chiffre expliquant l’impact d’une « mauvaise » e-réputation Facebook sur la recherche d’emploi.

Comment rendre anonyme son profil Facebook ?

Je vous conseille donc de vous diriger sur

Pour lire la suite, adhérez à l’association Casezen

Adhésion annuelle : 30 euros donnant accès à un premier atelier « Vivez heureux »

alliant Emploi et Bien-être social. 

 J’adhère 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *